IMG_3343-001.JPG
IMG_3408-001.JPG
IMG_3409-001.JPG
IMG_3412-001.JPG
IMG_3413-001.JPG
IMG_3420-001.JPG
IMG_3421-001.JPG
IMG_3426-001.JPG
IMG_3428-001.JPG
IMG_3432-001.JPG
IMG_3434-001.JPG
KEVIN 2-002.JPG
KEVIN VOYAGEUR ET FOOTBALLEUR

Ayant débuté le football à la JS Desvres puis passé 15 ans à l’USBCO, Kevin Pinto est licencié au Stade Portelois depuis 2010. Après des études médico-sociales et l’obtention du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Moniteur-Educateur (C.A.F.M.E.), Kevin exerce le métier de moniteur-éducateur dans une maison d’enfants à caractère social.

Passionné de football mais également de voyages, il est actuellement en Inde dans le cadre de sa profession. L’occasion pour lui de faire connaître le football aux enfants défavorisés des bidonvilles de New Dehli, avec, en prime, des équipements offerts par le Stade Portelois.


- Kevin, tu aimes beaucoup voyager ?

On peut le dire, en effet. car j'aime beaucoup sillonner le monde, à la découverte de nouveaux paysages, d'autres populations, d'autres cultures.

Mes voyages précédents les plus marquants ont été dans les pays suivants : Australie, Indonésie, Thaïlande, Brésil, Bolivie, Costa Rica, Mexique, Panama. Quelques jours à Hong Kong, Dubaï, aux Etats-Unis. Et en Europe : Irlande, Portugal, Espagne, Suède.
C’est par contre la première fois que je pars dans un cadre professionnel, avec un de mes collègues.


-  Peux-tu nous expliquer la raison de ton séjour dans la capitale indienne ?

Je suis parti dans le cadre de mon travail. Il s’agit d’un séjour de rupture de 110 jours pour trois jeunes. Durant ces trois mois et demi, je suis un mois dans une association qui accueille des enfants des bidonvilles de New Delhi.

Le but pour moi en allant dans cette association est de montrer à mes jeunes - de la maison d'enfants où je travaille - les conditions de vie d’autres enfants dans le monde qui ont beaucoup moins de chance qu’eux.


- Un message que tu voudrais nous faire passer.

J’aimerais faire connaitre l’association dans laquelle je me trouve et, pourquoi pas,  d’une manière ou d’une autre, apporter quelque chose à ces jeunes des bidonvilles de New Delhi.  
























- Quelle est cette association ?

Le nom de l’association en Inde est "Project Why". Elle possède un site sur l’internet : http://www.projectwhy.org. Elle a un relais en France par le biais de l’association "Enfances Indiennes" qui a aussi un site : http://www.enfancesindiennes.org. Je vous invite à les consulter.


"Project why" accueille à New-Delhi 1000 enfants - principalement des jeunes des bidonvilles  - hors temps scolaires - et 160 femmes,  leur  proposant des espaces de vie, d'échange, de soutien scolaire, de jeux ... Elle possède une crèche pour les plus jeunes, un groupe spécial pour les enfants handicapés, deux bibliothèques et deux centres d'informatique. Un lieu d'échanges est mis à la disposition des femmes où elles peuvent apprendre la couture et le maquillage. Un pôle est dédié aux financements d'opérations du coeur.

"Why" signifie "We help youth " (nous aidons la jeunesse).


"Enfances Indiennes" est une association franco-indienne pour l’aide aux enfants défavorisés qui a vu le jour au tout début de l’année 2003.

Elle a pour but de participer moralement et financièrement à des projets de solidarité humaine en recueillant des fonds, des dons et des souscriptions en provenance d’adhérents, de particuliers ou d'entreprises, de façon à les transmettre à toute ONG s’occupant en Inde d’enfants défavorisés d’une manière générale, et au projet intitulé "WHY" ("Pourquoi")  basé à New-Delhi en particulier.


- Quelle action concrète avec les équipements sportifs que tu as emmenés ?

D'abord, sachant que j’allais devoir proposer quelque chose aux jeunes, j’ai tout de suite pensé au football, sport pas trop connu en Inde.  J’ai donc demandé au président du Stade Portelois - Monsieur Vigneron - du matériel avant mon départ (L’été dernier,  j’étais déjà parti avec de nombreux maillots que j’avais distribués au Panama).

J’organise une séance de football le samedi matin (ce qui n’est pas possible les autres jours) avec des garçons ravis et qui en redemandent. Pour samedi prochain, des filles sont également volontaires et veulent essayer. Les conditions sont par contre différentes de celles que nous connaissons chez nous, il n’y a pas de terrain mais seulement quelques petits espaces terreux pleins de cailloux. Les jeunes jouent parfois pieds nus (mais ils ne s’en plaignent pas !) La température est particulièrement élevée en ce moment avec 35 degrés à partir de 9 heures du matin. Samedi prochain, nous allons partir plus tôt afin d’avoir de meilleures conditions atmosphériques et de nous rendre sur un terrain plus accessible au football.  Je ne sais pas ce que ça va donner !

Un salarié de  l’Association m’accompagne afin de traduire les consignes et ainsi d’expliquer les règles aux jeunes.  Lui aussi s’y met et semble apprécier !

Sur les photos, les jeunes qui portent les maillots sont issus des bidonvilles accueillis à l’association.


- D'autres matériels sont-ils acheminés ?

En dehors du matériel sportif, nous avons également amené de nombreux sacs de vêtements, de peluches, de crayons, pour les distribuer aux enfants et à leurs familles.

D’ailleurs, ce qui serait vraiment sympa, les personnes désirant envoyer un colis peuvent le faire parvenir à l’association. Je sais désormais que ce sera utilisé à bon escient pour des personnes dans le besoin. Ou si cela peut donner envie à quelqu’un de s’y rendre pour apporter de l’aide …

 

- Quelle action à court terme en rentrant en France ?

J’aimerais pouvoir continuer à aider ces jeunes. J’ai rencontré le responsable de l’association "Enfances Indiennes" en France qui m’a indiqué que j’aurai la possibilité d’envoyer des colis en Inde par le biais des volontaires. Je pense que je continuerai au retour à démarcher des entreprises, peut-être des écoles pour obtenir des crayons, des maillots et des équipements de football … et les envoyer à Paris, siège de l'association pour les faire parvenir à ces jeunes. Le club pourrait effectuer une action dans ce sens.

Et reprendre le football !


PROPOS RECUEILLIS PAR P. SOUDAIN, VICE-PRESIDENT DU STADE PORTELOIS.

IMG_3531-001.JPG
IMG_3540-001.JPG
IMG_3548-001.JPG
IMG_3544-001.JPG
Capture plein ecran 26042013 194852-001.jpg
Capture plein ecran 26042013 194852-001.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com